Comment faire son propre compost

faire compost petit potager bio

Faire son propre compost c’est une idée à la fois utile mais aussi écologique ! En effet on allège notre poubelle et on recycle nos déchets en les transformant en un amendement de très grande qualité au potager bio. Simple et utile, soyez fier de faire votre propre compost !


Le processus de compostage

 

Le compostage est le résultat de la décomposition des matières organiques (végétales principalement) resituant leurs éléments en minéraux. Il permet aux matériaux biodégradables de se transformer en matière humifère grâce à l’action des micro-organismes. 

Pour obtenir un bon compost, il faut mélanger 2 types de matières :

Les matières organiques azotées : qui sont vertes, fraiches et souples comme de la tonte d'herbe, des restes de cultures, des épluchures de cuisine, etc ..

Les matières organiques carbonées : qui sont jaunes - marrons, sèches, dures comme de la paille, des petits copeaux de bois, des feuilles mortes, etc ... 

Mais il faudra aussi veiller à un savant mélange entre bon dosage d'humidité et bon dosage d'aération / ventilation, nous y reviendront.

 

faire compost substrat petit potager bio 

 

Plusieurs options pour composter

Vous avez plusieurs façons de fabriquer votre propre compost et donc plusieurs options

 

Le compostage en tas

Si vous avez de la place et beaucoup de matière (donc vous avez un grand jardin très diversifié) vous pouvez composter en tas, c'est assez efficace, cela chauffe bien et l'obtention du compost est assez rapide. Mais il y a un peu d'huile de coude à avoir. En effet il faut venir retourner le tas assez souvent et vérifier l'humidité. (Pour qu'un compost soit efficace il faut un mix entre bonne aération du tas, et bonne humidité (tout en ayant une bonne répartition de matières carbonnées et azotées)

Mais habiter à la campagne avec un très grand terrain n'est pas le lot de tout le monde. Pour la plupart d'entre nous, nous possédons un petit jardin et l'idée d'un bac à compost apparait beaucoup plus simple et esthétiquement plus sympa.

 

Fabriquer son bac à compost

Bien des jardiniers fabriquent eux même leur propre composteur. C'est ludique, économique et ça rend la fierté encore plus importante.

Cela va de simples palettes disposées verticalement aux conceptions les plus élaborées. Tout dépend du talent, de l'envie et du temps dont dispose le jardinier.

Dans tous les cas je vous conseille de déposer vos matières en contact direct avec votre sol pour qu'il y ait un echange avec les micro-organismes de votre sol et votre tas de compost.

 

faire compost palettes petit potager bio

 

Les composteurs en plastique et en bois

Dans le commerce, vous trouverez des composteurs adaptés, prêts à l'emploi, à monter en 2 temps trois mouvements et disposant de trappes sur le dessus pour remuer, et sur le dessous en façade pour récuperer le compost mur à utiliser.

C'est la contenance et le matériau de fabrication qui déterminera le prix du composteur. Pour la majorité d'entre nous, un composteur de 300 à 400 litres sera largement suffisant.

Pour les materiaux, j'ai personnellement une nette préférence pour le plastique (noir ou vert foncé) qui d'une part, à une durabilité très importante mais aussi qui possède la faculté d'accumuler la chaleur. Ce qui va donc aider au processus de compostage.

Les composteurs en bois ont souvent un traitement anti fongique pour augmenter leur résistance dans le temps. Mais je n'aime pas trop mettre ce genre de matière au jardin . Par contre, je les trouve plus esthétique C'est un choix à faire, et j'ai fait le mien.

 

Astuce composteur gratuit !

De plus en plus de commune en France, participent chaque année à des opérations de livraison de composteurs gratuits pour leurs administrés. L'idée est de favoriser le tri (organique) de recycler,  de diminuer le volume de vos dechets ménagers. C'est une belle aubaine.

Souvent vous disposerez d'un composteur, d'un bio-saut et d'une notice d'utilisation. Je vous conseille de vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre communauté de commune. 

 

 

Choisir l'emplacement de votre composteur

 

Le lieu où vous allez mettre votre composteur est important. Ce que vous devez vous dire c'est que régulièrement, à chaque fois que vous allez éplucher vos légumes pour faire la cuisine, vous allez mettre en place une nouvelle habitude : déverser tout ça dans le composteur. Il faut aussi que toutes les conditions soient réunies pour obtenir le compost idéal. Côté esthétique, le dissimuler près d'une haie ou près d'arbuste n'est pas une mauvaises idée, sous réserve que certains critères soient respectés. Voyons voir ça.

 

La facilité d'accès

Le 1er critère sera je pense celui-ci. Il est dans la nature humaine d'avoir les choses facilitées si nous voulons agir. Donc je vous assure que devoir aller faire un petit tour dehors pour "nourrir" le composteur,  autant qu'il ne soit pas au fin fond de votre jardin (surtout si il pleut, ça décourage)  ça peut paraitre évident mais je préfère le rappeler. Un composteur à proximité de la maison est un composteur bien nourri :p (on limite les allers-retours)

 

faire compost emplacement petit potager bio

Un terrain plat

Le 2ème critère du choix de l'emplacement est la typologie de votre terrain. Il est essentiel de placer un composteur sur un sol relativement plat, sans pente. C'est important à la fois pour le processus de compostage mais également pour éviter la déperdition des nutriments suite au ruissèlement des fluides.

 

Un emplacement désherbé

Cela peut paraitre évident mais le démarrage du compost sera plus rapide  si le sol est désherbé (meme de manière superficielle)

 

Un terrain pas trop humide

Même si on a besoin d'eau pour bien composter, en aucun cas il faut que le composteur soit en milieu constamment humide, ça nuirai totalement au processus en faisant apparaitre des champignons et des pourrissements non souhaitable.

 

Le contact direct avec le sol

 C'est grâce à ce contact que les insectes, micro-organismes et autre vers de votre sol vont remonter dans les matières que vous allez composter. Et c'est grâce à eux que la magie opèrera et qu'ils fabriqueront ainsi un merveilleux substat rempli d'un tas énorme de nutriments. : La potion magique pour nos légumes :)

 

Une exposition mi-soleil, mi-ombre

Si vous êtes tentés de mettre votre composteur près du potager, veillez à ce qu'il ne soit pas exposé en plein soleil la majeure partie de la journée. En effet, même si la chaleur accelère la décomposition des matières, une température pouvant dépasser les 90°C peut tuer des micro-organismes pourtant indispensables à la fabrication d'un bon compost... 

C'est la même problématique dans l'autre sens : trop ombragé, la température va redescendre et cela freinera le processus. Vous l'aurez compris : il faudra un juste milieu : mi ombre, mi-soleil

 

Une exposition à l'abri des vents dominants

Bien qu'il soit super important, d'avoir une circulation d'air pour un bon compost (et accessoirement pour évacuer les éventuelles mauvaises odeurs), un trop plein d'air pourrait aussi chasser la chaleur et donc diminuer la capacité de compostage. Ne mettez pas votre composteur en plein vent, et préferez un composteur à couvercle (pour gérer aussi la pluie)

 

 

Faire son compost, c'est simple

 

Mélanger 2 types de matières

Comme on l'a vu dans ce début d'article, il faut mélanger des déchets verts riches en azote (épluchures de légumes, restes de légumes cuits, marc de café, sachets de thé plante ou fleur fanées, herbes de tonte, …) avec des déchets bruns riche en carbone (feuilles mortes, carton, broyat, sciure, paille, brindille,..) Ne vous prenez pas la tête à calculer les proportions, juste pensez qu'il faut un mélange des deux.

 

faire compost melange petit potager bio

 

Les alliés : l’air et l’eau

Pour qu’un compost démarre il faut aux petits organismes vivants un écosystème un peu humide (mais pas détrempé d'où l'importance d'un couvercle si il est trop exposé). Ne pas hésiter à mouiller à l’arrosoir si c’est trop sec.

Il faut aussi « brasser » le tas pour que l’air, entre les éléments, circule convenablement (idéalement au moins une à deux fois par mois, plus si nécessaire)

Vous remarquerez que faire un compost demande d'attention ; surveiller, arroser, brasser, alimenter ... ça se mérite :)

Dans un composteur fermé on peut raisonnablement obtenir un compost en 6 mois. Me concernant, disposant d'un seul composteur de 400 litres et dans mon contexte, j'ai remarqué que mon cycle idéal  est de 12 mois pour obtenir un substrat au top. Généralement je l'utilise au moment de repiquer en pleine terre le gros des plantations au mois de mai et je recommence ensuite un compost pour 1 an.

 

Comment utiliser son compost

 

On pourra utiliser le compost pour amender et fertiliser la terre. Cette opération peut être effectuée à l'automne en étalant un compost jeune pour le laisser murir jusqu'au printemps. Je vous conseille de bien le couvrir en utilisant un bon paillage par dessus.

On peut l'utiliser tel quel quand il est mur au fond du trous des plantations ou en l'incorporant dans les premiers centimetres de votre sol en l'étalant et le griffant.

Finement tamisé il constitue un substrat idéal pour vos semis. (mais ça demande un peu de travail)

 

 

 

Vous n'êtes pas autorisé à mettre des commentaires

Les commentaires sont soumis à modération avant d'être publiés.

Comments est propulsé par CComment

LE PETIPOTACLUB

ABONNEMENT POTAGER
A PRIX LIBRE

Dès 3 € /mois, profitez d'un espace abonnement privé au contenu exclusif et unique pour progresser au jardin potager bio

EN SAVOIR PLUS

Le petipotaclub

contenu
unique

Des fiches de culture, un groupe facebook privé exclusif, une faq intéractive, une calculatrice de semences et superficie etc ....

EN SAVOIR PLUS

le petipotaclub

un prix libre
c'est quoi ?

Et si vous decidiez du prix de votre abonnement ? ça se résume à : vous donnez ce que vous pouvez, ce que vous voulez !

EN SAVOIR PLUS